Arrivée parmi les dernières nations au Cameroun, la Libye a frôlé la défaite face à un Mena du Niger très entreprenant (0-0). Il lui faudra montrer un tout autre visage face à la RDC jeudi à Douala…

Devant plusieurs milliers de supporters, en particulier du Niger, venus inaugurer officiellement le joyau de Japoma, situé dans le quartier du même nom à Douala, la Libye a sauvé l’essentiel pour son entrée en lice dans ce CHAN.

Sans grands repères, la formation dirigée par Zoran Filipovic a pourtant débuté tambour battant face à un Niger plus dans l’observation. Et l’on a bien cru que les vainqueurs de 2014 en Afrique, demi-finalistes il y a trois ans au Maroc, étaient repartis pour un tour face à un adversaire considéré à leur portée. Mais ni Al-Mahdi du Ahly Tripoli, seul en pointe, ni Makkari dans le couloir gauche, son collègue en club, ne sont parvenus à marquer lors d’un premier quart d’heure tonitruant et même encourageant. Par la suite, le Niger prenait le contrôle des opérations et se montrait le plus dangereux par son attaquant gauche Djibrilla Issa. Les deux formations regagnaient le vestiaire avec ce score nul et vierge malgré des débats toniques.

En seconde période, le Niger prenait définitivement le match en main. 53e : Issa oblige le gardien Azzaqah (Al-Madina) à un sauvetage in-extremis. Un quart d’heure plus tard, et sur une tête libyenne en retrait interceptée par les Nigériens, ces derniers sont tout proches de marquer mais manquent le cadre. Nouvelle opportunité, encore plus nette celle-là, à la 72e : coup-franc de Darankoum à 25 mètres du but qui oblige Azzaqah à sortir une parade décisive ! La dernière grosse occasion se produit à la 78e sur un contre vite mené, à quatre contre deux, par les Nigériens. Mais Issa, au lieu de redonner le ballon à son coéquipier, l’oublie et tente seul. Cette fois encore, Azzaqah sauve d’un réflexe du pied. A l’arrivée, certainement beaucoup de regrets pour le Mena, un peu moins pour la Libye qui s’en sort très bien et décroche un point pas forcément très mérité. Il lui faudra démontrer autre chose jeudi face à la RDC, l’un des favoris de ce CHAN qui s’est imposé dans le derby du fleuve contre l’autre Congo (1-0). A noter que, quelques heures après ce match de la 1re journée, on a appris le décès de l’ancien président de la fédération libyenne, également président de l’Ittihad Tripoli et membre du ComEx de la CAF, Jamal Al-Jafaari

@Samir Farasha

Le onze aligné par la Libye : Azzaqah – Rabiaa (cap) (Al-Sherif), Fakroun, Muad, Mansour Makkari, Elhouni – Shamikh, Alcadi, Bodabous (Okashah), Moh. Makkari – Al-Mahdi (Al-Haraish). Entr. : Filipovic.