Le renoncement de l’Egypte à une participation au CHAN 2018 qu’organiser le Maroc pourrait faire le bonheur de l’Algérie si la Confédération africaine de football (CAF) décidait de repêcher les Fennecs battus par la Libye (1-2-1-1). Pour le moment, la Fédération algérienne de football (FAF) n’a reçu aucune notification en ce sens. Le seul  à s’être exprimé sur le sujet du côté algérien est le sélectionneur adjoint, Djamel Menad: « Une éventuelle participation de l’Algérie au CHAN-2018 serait une bonne nouvelle pour le joueur local et constituerait un bon challenge, a confié l’ancien attaquant international dans les colonnes de l’agence Algérie Presse Service, J’aurais aimé toutefois que l’Algérie se soit qualifiée sur le terrain mais  malheureuse ment ça n’a pas été le cas. Dans le cas où notre participation sera confirmée, nous n’aurons pas assez de temps pour composer l’équipe qui ira au Maroc, mais ça reste tout de même un bon challenge et pour les joueurs et pour le nouveau staff technique. » Un repêchage de l’Algérie serait également intéressant pour le pays organisateur. En effet, la présence des jeunes Fennecs apporterait certainement une belle animation dans les stades.

@2022mag.com