Suite à leur excellente performance à Omdurman face à El Merreikh (2-2) lors du match aller des huitièmes de finale de la Champions League, tout le monde attendait une victoire des Sétifiens sur leur pelouse. Pourtant le fidèle public des Aigles Noirs à dû se contenter d’un stressant partage des points. L’entraîneur, lui, a affirmé qu’il n’était pas surpris par l’issue du match et qu’il se contente volontiers de la validation du billet pour la phase de groupes “ “Oui, je m’attendais à un scénario pareil. On a bien débuté le match. Nous avions la possibilité de prendre l’avantage sur notre première action offensive. Nous aurions pu par la suite inscrire au moins un but au vu des quelques bonnes situations de marquer que nous nous sommes procures, a confié Alain Geiger au quotidien algérois Liberté, Il faut reconnaître également que nous avons eu affaire à une équipe d’El Merreikh qui n’est pas aisée à manœuvrer hors de ses bases et qui a jeté toutes ses forces pour tenter de nous surprendre. Cela dit, mes joueurs ont bien tenu le coup. Dans l’ensemble des deux matches, j’estime que notre qualification est amplement méritée”. Ce n’est pas la première fois que l’ESS cale un peu à domicile. En 2015,déjà , l’USM Alger et El Merreikh étaient venus s’imposer dans l’antre autrefois inviolable du 8 mai 1945. Le champion d’Algérie en titre, encore pour cinq journées, aura deux mois pour se requinquer afin de ne laisser aucune miette à ses futurs visiteurs en Champions League.

@2022mag.com