Le Raja veut renouer avec la gloire continentale


Le Raja veut renouer avec la gloire continentale

HUITIÈMES DE FINALE. Les clubs arabes ont bien réalisé le grand chelem en Champions League. Les onze formations en lice dans les seizièmes de finale se sont toutes qualifiées pour les huitièmes. Un exploit historique. Un raz de marée qui ne laisse que cinq tickets pour le reste du continent. Mais le prochain tour va néanmoins éclaircir obligatoirement leurs rangs. Puisque le calendrier nous offre quelques confrontations entre clubs nord-africains. L’affiche la plus passionnante, et sans aucun doute la plus attendue, opposera le tenant du titre continental, l’Entente Sportive de Sétif, à un ancien vainqueur, le Raja Casablanca. Un derby maghrebin colossal qui fera exploser la marmite du stade olympique Mohamed V de la capitale économique chérifienne et le bouillant stade du 8 mai 1945 de la capitale des hauts plateaux algériens. Eliminé de la course au titre national, le Raja Casablanca disputera son huitième de finale avec un esprit dégagé, alors que Sétif devra batailler ferme en Ligue 1 et penser à sa demi-finale de Coupe d’Algérie.

Cette double confrontation algéro-marocaine relègue un peu dans l’ombre deux autres derbies. Le premier opposera le champion du Maroc en titre, le Moghreb de Tétouan, au géant égyptien et continental, Al-Ahly. Match équilibré s’il en est. Mais si les Marocains vont évoluer devant un public fervent, les Cairotes devront se contenter, comme lls le font depuis des mois, de gradins désespérement vides. Cela peut avoir une conséquence, si les Red Devils se trouvent dans l’obligation de remonter un score. Ce qu’ils n’ont pas eu à faire jusqu’à maintenant sur le plan continental.

Al Ahly devra se passer de ses supporters pour recevoir Tétouan

Al Ahly devra se passer de ses supporters pour recevoir Tétouan

MC El Eulma – CS Sfaxien, le choc des extrêmes

Le deuxième choc des huitièmes réunira le MC El Eulma – la divine surprise algérienne, et le CS Sfaxien, un habitué des joutes et des récompenses africaines. Le MC El Eulma, a réalisé un bel exploit lors du dernier tour en allant s’imposer et se qualifier sur les terres ghanénnes face à l’Asante Kotoko. Cette fois, les Eulmis n’auront pas besoin de faire un si long déplacement pour espérer voir les quarts. Mais le CSS est un sacré morceau qui rêve à nouveau de gloire. Tout comme l’Espérance de Tunis qui devra se coltiner les redoutables soudanais d’El Merreikh. Un club aux moyens financiers imposants qui court depuis quelques années après une consécration continenale. Les Tunisiens auront l’avantage de recevoir au match retour. Et comme ils voyagent bien en général… A noter que l’USM Alger, impressionnante lors du dernier tour, recevra l’AS Kaloum (Guinée) et se voit offrir une vraie occasion de renouer avec la phase de groupes.

Dans la Coupe de la Confédération, le match phare opposera le Zamalek au FUS Rabat. Les Egyptiens pourront faire valoir leur grande expérience des événements chauds, à la seule condition de prendre une belle option au Caire. La double confrontation ASO-Chlef -Club Africain méritera le detour. Car elle opposera le dernier de la Ligue 1 algérienne au leader du championnat de Tunisie. Une autre occasion de comparer le niveau des deux competitions maghrébines.

Programme des huitièmes de finale

Aller : 17, 18, 19 avril  – Retour, 1, 2, 3 mai

 Champions League.

 – USM Alger (Algérie) – AS Kaloum (Guinée)

- MC El Eulma (Algérie) – CS Sfaxien (Tunisie)

- SM Sanga Balende (RD Congo) – Al Hilal (Soudan)

- Raja Casablanca (Maroc) – ES Sétif (Algérie)

- AC Léopards de Dolisie ( RD Congo) – Smouha (Egypte)

- Moghreb Tétouan (Maroc) – Al Ahly SC (Egypte)

- El Merreikh (Soudan) – ES Tunis (Tunisie)

 Coupe de la Confédération

- ASO Chlef – Club Africain (Tunisie)

- Young Africans (Tanzanie)- ES Sahel (Tunisie)

- Zamalek (Egypte) – FUS Rabat (Maeoc)

@Fayçal CHEHAT