Il n’y aura pas de répit pour le Raja Casablanca. Le triple vainqueur de la compétition(1989, 1997 et 1999) est contraint de passer par le tour préliminaire. S’il part comme le favori en raison de son potentiel et de son statut de quatrième du championnat du Maroc, il devrait se méfier des Diables Noirs du Congo et aurait intérêt à prendre une belle option dès ce dimanche à Casablanca pour s’éviter une grosse migraine lors du match retour dans quinze jours à Brazzaville.

L’USM Alger sera dans le même état d’esprit. Ses fantastiques supporters rêvent d’une belle campagne africaine. Et puis, il faut peut-être commencer à donner corps aux grandes ambitions des puissants propriétaire du club. Ces seizièmes de finale seront marqués par un premier choc regional entre les Libyens de Tripoli et les Egyptiens de Smouha. Le match aller aura lieu sur terrain neutre en raison de la situation politique et sécuritaire en Libye, mais il vaudra le detour et n’en sera pas moins chaud.

Pour avoir une idée des ambitions des grands clubs arabes, il faudra attendre le prochain tour et l’entrée en lice du champion en titre, l’ES Sétif, du vainqueur de la Coupe de la Confédération, Al Ahly du Caire et des ténors tunisiens, le CS Sfaxien et l’Espérance de Tunis

Les matches du weekend (14-15 février)

- USM Alger (Alg) – Foullah Edifice (Cha)

- Al Hilal (Sud) – KMKM (Zan)

- Azam (Tan) – El-Merreikh (Sud)

- MC El Eulma (Alg) – Saint-George (Eth)

- Al Ahly Tripoli (Lby) – Smouha (Egy)

- CO Bamako (Mli) – Moghreb Tétouan (Mar)

- Raja Casablanca (Mar) – Diables Noirs (Cgo)

Exemptés

- ES Sétif (Alg), ES Tunis (Tunisie), Al Ahly (Egy), CS Sfaxien (Tun).

 @Fayçal CHEHAT