L’ ES Sétif est entrée dans le dur en Champions League. Avec deux déplacements consécutifs ce dimanche à Khartoum pour affronter El Merreikh puis à Alger dans deux semaines pour y  défier l’USM Alger, les hommes du président Hassan Hammar n’ont plus le droit de laisser filer les points. Le staff technique le sait qui a lancé la mobilisation et tient un discours offensif: “Il nous reste encore trois matches, soit neuf points en jeu. Nous avons certes deux déplacements consécutifs face à El-Merreikh puis contre l’USMA. Deux rencontres qu’on va essayer de bien négocier, a confié l’entraîneur adjoint Djihad Boulahdjilet avant l’envol des Aigles Noirs pour le Soudan.  “On va tenter de récolter le maximum de points avant de jouer le dernier match at-home contre le MCEE .Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous ne comptons pas lâcher. On va défendre nos chances jusqu’au bout.”  Il est clair que le tenant du titre devra inscrire un minimum sept points sur les neuf encore en jeu pour avoir le droit de rêver d’une deuxième couronner consécutive.

 @2022mag.com