Pour l’entraîneur portugais de l’Espérance de Tunis,  José De Morais, il n’est pas question de croire que la qualification pour les huitièmes de finale est dans la poche. Sous prétexte que son équipe a gagné à l’aller et que l’adversaire ne présente pas une imposante carte de visite: « Je pense qu’en football, il n’y a pas de match calme, a-t-il confié dans un point presse tenu à Tunis, nous avons eu l’opportunité de jouer le match aller au Cameroun et avons constaté que c’est une équipe bien organisée avec des joueurs bons balle au pied. Face à un adversaire bon techniquement et bien organisé, il faut toujours se méfier. Nous avons un avantage à conserver face à une équipe qui viendra chercher la victoire.” Le technicien portugais a raison de prévenir ses joueurs, car cette saison l’Espérance a laissé filer quelques matches de Ligue 1 à domicile. Le match retour est prévu dimanche 5 avril à 17heures.

 @2022mag.com