A deux jours du début de CAN U23 qu’organise l‘Egypte, seule équipe qualifiée arabe  en tant que pays hôte, a fixé le cap: finir au moins sur le podium pour assurer sa qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo. Cela a été répété par le sélectionneur qui n’ignore pas la difficulté de la tache en raison du casting des adversaires:   » Toutes les équipes du tournoi sont bonnes et robustes et chaque équipe aspire à se qualifier pour les Jeux olympiques de 2020, a confié Gharib Shawky en conférence de presse, notre objectif principal est de se qualifier pour les Jeux olympiques de 2020. Un tournoi commence réellement en quart de finale et  oui sommes en quarts puisque il n’y a que huit équipes ».

Le boss des jeunes Pharaons ne veut pas se cacher derrière son petit doigt parce qu’il estime que son groupe a eu les meilleures  conditions de travail possibles : « Nous avons commencé nos préparatifs il y a longtemps, et l’État a pourvu à tous nos besoins, car nous avons disputé de nombreux matches contre différentes écoles de football et nous avons essayé un grand nombre de joueurs. Nous dépendrons  que de nos joueurs locaux ». Le Mali serra le premier écueil à passer dès vendredi soir avant de se coltiner le Ghana puis le Cameroun. Rien que ça ! Il faut rappeler que le groupe B est composé du Nigeria, de l‘Afrique du Sud, de la Zambie et de la Côte d’Ivoire . Du lourd, aussi !

@2022mag.com