Retournement de situation concernant les éliminatoires de la CAN U23 dont la phase finale est prévue en décembre prochain en Egypte, la commission de discipline de la CAF a  donné la qualification pour le troisième tour au Maroc  face au RD Congo sur tapis vert alors que les jeunes Léopards s’étaient imposés sur le terrain ( 1-0, 1-1).

Cette décision est dictée par le réserve portée par la Fédération marocaine de football (FRMF) contre le  défenseur central de la RD Congo, Arsène Zola qui n’aurait pas dû jouer cette rencontre en raison de son âge très avancé. Le joueur concerné par l’irrégularité  selon  la CAF  «aurait deux certificats de naissance avec deux dates différentes». Au Tout-Puissant Mazembe (TPM), le clun dont il porte actuellement les couleurs,  Arsène Zola serait né le 23 février 1996, alors que sur la feuille du match contre le Maroc et sur son passeport, il serait né le 23 février 1997? Il était donc  inéligible pour jouer avec les U23 de la sélection congolaise. Lors du prochain et dernier tour, les Lionceaux de l’Atlas affronteront les Aigles du Mali.

@2022mag.com

Rappel du programme du troisième tour  (aller 5, retour  9 juin)

Cameroun – Tunisie ; Ghana – Algérie ; Soudan- Nigeria;  Côte d’Ivoire – Guinée; Afrique du Sud – Zimbabwe;  Maroc – Mali; Zambie – Congo.