Vainqueur à l’aller de la Sierra Leone (2-0), lors du dernier tour de la phase qualificative de la CAN U23 au Sénégal, l’Algérie s’apprête à recevoir de nouveau son malheureux adversaire, privé de domiciliation en raison des risques liés au virus Ebola, ce samedi pour le match retour. Les Fennecs, qui avaient beaucoup souffert physiquement lors de la première manche, savent qu’ils auront droit, à Blida, à une réplique du même acabit.« Il faut s’attendre au même type de jeu pour le second match. On doit préparer la régénération. C’est le plus important pour arriver frais dans le match » , souligne Pierre-André Schürmann, le coach suisse. Et d’enchainer sur le but ultime : « Il y a un objectif commun. Les joueurs et le coach doivent rêver aux JO. Mais il faut garder les pieds sur terre et avoir une certaine humilité…». Car les jeux ne sont pas encore faits.  Avant de penser aux olympiades de 2016, les Algériens devront d’abord contourner l’obstacle sierra léonais avant d’espérer  décrocher l’un des quatre précieux sésames tant convoités pour Rio .

@2022mag.com