Véritable pionnier  des entraîneurs français voire européens en Afrique, Claude Le Roy, qui n’a pas réussi à qualifier le Togo pour la phase finale de la CAN 2019 garde un oeil plus  qu’attentif sur le déroulement du tournoi. Et à l’heure ou la compétition a atteint le stades des quarts de finale, la lecture du tableau l’inspire et il voit bien une finale entre le Sénégal,  un pays qui lui est cher,  et l‘Algérie,  une équipe qui l’a vraiment séduit.

Dans un entretien accordé au quotidien chérifien  Le Matin, il a également évoqué la performance du Maroc :  « On sent une équipe marocaine cohérente, a-t-il confié dans cet entretien exclusif, mais qui arrive un petit ton en dessous de l’Algérie. Cette dernière a franchi un palier important, impressionnant! Toutefois, le Maroc reste l’une des plus belles équipes africaines. Avant le lancement de la CAN 2019, je voyais le Maroc, l’Égypte et le Sénégal légèrement au-dessus de l’Algérie. Maintenant, l’Algérie est passée devant, elle m’a vraiment impressionné ».

Claude Le Roy

Claude Le Roy

Le technicien français n’a cependant aucune certitude, car il voit bien que cette CAN  est pleine de surprises :  » Mais attention, modère-t-il, ce n’est pas un championnat. Si c’était le cas, les Fennecs seraient assurés de finir champions. Il y a trois matches à élimination directe et tout peut arriver. On sait qu’un match de foot peut basculer par malchance, à cause d’une expulsion… donc il faut être vigilant. Mais sur la qualité, l’Algérie est au-dessus. Je pense qu’on pourrait assister à un deuxième match Algérie-Sénégal en finale. Et là, les Sénégalais sont revanchards et peut-être qu’ils ne se feront pas piéger comme ce fut le cas lors du premier tour ».

Mais pour arriver à cette affiche Sénégalo-algérienne rêvée par Le Roy, les Lions de la Teranga devront passer le cap du Bénin puis dominer le vainqueur du quart de finale Tunisie – Madagascar. De son côté, le parcours des Fennecs s’annonce encore plus ardu. En effet, en cas de succès jeudi face à la Côte d’Ivoire, les protégés de Djamel Belmadi devront se coltiner le vainqueur de Nigeria – Afrique du Sud. Rien que ça !

@Cheikh Mabele