S’il n’a pas été retenu parmi les 23 par Christian Gourcuff, Ryad Boudebouz n’a semble-t-il rien raté de la sortie des Fennecs lors de la CAN en Guinée Equatoriale. Il ne juge pas décevant le bilan de la bande à Yacine Brahimi: “Même si je reste persuadé qu’avec un peu plus de chance, on aurait pu prétendre à mieux, a-t-il affirmé au quotidien algérien Le Buteur. Avant de relativiser la déception; « Un quart de finale dans une Coupe d’Afrique demeure le minimum exigé,  donc c’est quand même positif. » Le Bastiais, qui réalise une saison de haut niveau en Ligue 1,pense que l’Algérie n’est pas passée loin d’une grosse performance : «On était dans un groupe très compliqué, et on est parvenus à s’en tirer, mais là, on se fait éliminer par le futur champion d’Afrique, donc je ne crois pas qu’on devrait avoir de regrets. Il faut positiver et se dire qu’on a réalisé un meilleur parcours qu’en 2013, en Afrique du Sud. Maintenant, il faut se remettre au travail et bien préparer la CAN 2017, inchallah.» Au vu de ses dernières sorties brillantes avec le club corse, il ne serait pas étonnant de voir l’ancien sochalien dans le groupe que convoquera le sélectionneur pour préparer le prochain match amical prévue en mars contre le Qatar.

@2022mag.com