Adversaire des Lions de l’Atlas dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2023, le Zimbabwe a été exclu lundi par la Confédération africaine. La raison ? Ingérence politique dans les affaires du football. La menace pesait sur le Zimbabwe depuis de longs mois, et elle avait d’ailleurs été rappelée à l’occasion du tirage au sort des préliminaires en avril. Le groupe K se compose désormais de trois équipes : Maroc, Afrique du Sud et Liberia. Les deux premiers classés seront qualifiés pour la phase finale de la compétition. Par ailleurs, le Maroc dispose désormais de deux dates libres, les 19 et 29 septembre. La fédération marocaine devrait rapidement se mettre en quête de deux adversaires pour les remplir, possiblement des qualifiés à la CDM 2022 au Qatar… A noter que le Zimbabwe, qui participait à la CAN 2021 au Cameroun, n’est pas le seul exclu. Le Kenya, qui faisait partie du groupe du Cameroun, a également été sanctionné par la CAF pour la même raison.

@Samir Farasha