Petit bonus pour les 24 séléctions africaines appelées à disputer  la phase finale de la CAN 2022  qu’organsera le Cameroun du 9 janvier au 8 février. Elles pourront en effet retenir 28 joueurs au lieu de la liste traditionnellement bloquée à 23 éléments. En vigueur dans toutes les compétitions  internationales depuis le 20 mais 2020 en pleine pandémie de Coronavirus-19, cette autorisation  sera donc encore valable dans le plus grand tournoi des nations du continent, comme vient de l’annoncer la CAF après la réunion  en visio conférence de son bureau exécutif. Cela reste  toutefois une option et non une obligation. Et pour cause, les sélections qui prendront des joueurs en plus, devront en assurer la prise en charge totale.  A noter qu’au niveau mondial, le Conseil d’administration de l’IFAB, l’oganisme de réglementation du sport, vient de recommander que les compétitions internationales puissent décider de rendre permannete la régle des cinq remplaçants.

@2022mag.