Accroché à Rabat par la Mauritanie (0-0) lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2021, le Maroc a réagi  comme un ténor du continent africain au second round en allant s’imposer sans trembler  à Bujumbura face au Burundi (3-0). Grâce à des  but signés  Noussair Mazraoui (27′) Youssef En-Nesyri  (39′) et Achraf Hakimi (83′) .

Ce succès remet les Lions de l’Atlas en tête du groupe E au bénéfice de la meilleure différence de buts  devant la Mauritanie  qui s’est imposée face à la Centrafrique (2-0)  de façon moins nette et,  surtout, il  permet au sélectionneur Vahid Halilhodzic de respirer un bon coup :  » “Les joueurs ont joué un excellent match et mérité la victoire. Contrairement au match face à la Mauritanie, l’efficacité était au rendez-vous contre le Burundi et nous avons réussi à marquer 3 buts. Nous avons travaillé énormément sur le plan tactique pour préparer une équipe capable de venir chercher les 3 points. je ne travaille pas uniquement avec onze joueurs, mais avec tout un groupe ».

Le Maroc dans l'obligation de vaincre à Bujumbura

Le Maroc dans l’obligation de vaincre à Bujumbura

Le technicien franco-bosnien  s’offre en tout cas une trêve jusqu’au mois de mars 2020, date des débuts des éliminatoires du Mondial 2022. Les internationaux chérifiens se sont également rassurés à l’aime de la déclaration du défenseur Badr Benoun à l’issue du match :  » Nous n’avions pas le choix. L’équipe nationale devait absolument vaincre le Burundi. Nous avons été au niveau contre la Mauritanie mais la victoire nous a échappé. Tout le monde a confiance en cette jeune équipe du Maroc ». Il faut noter que c’est seulement a deuxième victoire du Maroc après six matches sous la direction du nouveau sélectionneur . La première, c’était contre le Niger (1-0) en amical.

@2022mag.com