Battue 3-2 au Caire sur terrain neutre à l’aller, la Libye s’est de nouveau inclinée dimanche soir à Malabo sur la plus petite des marges (1-0) et en présence d’un maigre public. Le Nzalang Nacional s’est imposé grâce à un but splendide – une frappe pleine lucarne – d’Iban Salvador Edu, qui a totalement surpris le gardien de but Fathi Sabir Rasheed (1-0, 27e). Ali El-Margini avait quelque peu modifié son équipe de départ, tant dans sa composition que dans sa configuration tactique (avec une défense à cinq et trois axiaux) après la déconvenue subie au Caire mais il avait aussi titularisé de nouveau Mo Bettamer, l’attaquant basé en Angleterre (Aldershot Town). A l’arrivée, la Libye n’a jamais réussi à surprendre les Equato-guinéens qui remontent au classement, pendant que leurs adversaires glissent d’une marche.

Ali El-Margini alignait : Fathi Sabir Rasheed – Sabbou, El-Warfaly, El Trbi, Ali Maetouq, Taktak – Al Sanousi, El Musrati, Abdalla Dago, Elhouni – Bettamer.

@2022mag.com