La Tunisie et l’Algérie étaient déjà qualifiée avant de disputer la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2021 dont la phase finale aura lieu en janvier et février 2022 au Cameroun. Aigles de Carthage et Fennecs se sont déplacés à Benghazi et à Lusaka pour affronter respectivement la Libye et la Zambie. Deux équipes encore à la recherche d’un billet pour le tournoi final. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les équipes nord-africaines n’ont pas joué petit bras. Puisque la Tunisie a laminé les Chevaliers de la Méditerranée en leur infligeant un cinglant 5 à 2 et que les  Algériens ne sont pas passés loin d’un succès après avoir mené au score à deux reprises  et également fait preuve d’une grande efficacité offensive. Le nul (3-3) obtenu par les Chipolopolos a été rendu possible par les largesses de l’arbitre comorien qui  leur a accordé deux penalties très discutables.

libye-tunisie02-1Dans le stade des Martyrs de Benghazi, la Libye recevait pour la première fois depuis 2014 une équipe étrangère sur son territoire après la levée de l’interdiction de la FIFA. Une première victoire pour le football local qui en appelait une autre sur la pelouse dans un derby nord-africain qui aurait  pu donner lieu  à une fête grandiose dans les tribunes si la crise sanitaire n’imposait pas le huis clos à tous depuis plus d’un an. Battus largement lors du match aller à Tunis, les Libyens vont bien entamer le match en ouvrant le score juste avant la demie heure de jeu  grâce  à un but  de la tête  signé Muaid Ellafi (27e)  et infligeant quelques autres frayeurs à la défense tunisienne.

Mais les Aigles de Carthage n’ont pas eu le temps de gamberger et ont recollé à l’adversaire grâce à l’ancien héraultais Ellyes Skhiri dont la frappe sèche  trouva la lucarne de  à cinq minutes de la pause. Les pendules remises à l’heure, les hommes de  Mondher Kebaier  sont revenus des vestiaires animés d’une plus grande volonté d’en finir en inscrivant deux buts en l’espace de trois minutes  grâce à  l’opportunisme de Seifeddine Jaziri (48e) et de Mohamed Drager (51e).

Courageuse, la Libye a réduit l’écart dans la foulée (54e) toujours par Muaid Ellafi. Mais c’était insuffisant pour espérer changer la donne face à une  Tunisie qui, loin de baisser son étreinte, à fini en boulet de canon pour transformer une victoire étriquée en triomphe grâce à la perspicacité d’Anis Ben Slimane (84e) et l’insistance de  Jaziri (90+2′).  La défaite des hommes de Zoran  Filipovic conjuguée au succès de la Guinée Equatoriale face à la Tanzanie  (1-0) a acté leur élimination au profit des

Islam Slimani : buteur et passeur contre le Zimbabwe (3-3) n'est plus qu'a trois buts du Tafaout (34 buts) le meilleur buteur de l'histoire des Fennecs

Islam Slimani : buteur et passeur contre le Zimbabwe (3-3) n’est plus qu’a trois buts du Tafaout (34 buts) le meilleur buteur de l’histoire des Fennecs

A Lusaka, la Zambie en a vu de toutes les couleurs et est passé au cours des 94 minutes que dura le match du désespoir complet à quelques lueurs d’espérance au fur et à mesure que le temps s’écoulait.  Désespoir d’abord lorsque les Fennecs, privé pourtant de quelques cadres importants, ont creusé  l’écart après seulement 25 minutes suite à deux contres rondement menés et conclu de façon clinique par le revenant Rachid Ghezzal (18e) sur une passe décisive d’islam Slimani  puis par ce dernier à son tour servi sur un plateau par l’attaquant  de ( 25e). Clairement déstabilisée, la Zambie va bénéficier à la fois  du coaching judicieux  du sélectionneur Milutin « Micho » Sredojevic  – qui n’hésita pas à changer deux joueurs après seulement une demie heure de jeu –  et d’un coup de pouce sous la forme d’un penalty très discutable  pour sortir de la nasse imposée par les champions d’Afrique en titre.

Après la pause, le but inscrit par Chama (52′) est le résultat d’un vrai relâchement de la défense algérienne et d’un manque de  vigilance  du gardien Raïs M’Bolhi. Les Chipolopolos ont cru  avoir fait le plus dur en revenant à égalité (2-2), mais ils eurent  à peine  le temps de souffler  que Baghdad Bounedjah, le serial buteur d‘Al Sadd leur a remis la tête sous l’eau.  Courageux et volontaires, les coéquipiers de ne lâchèrent rien et le dernier quart d’heure leur appartint même si c’est l’arbitre qui va leur donne l’occasion de revenir à la hauteur de leurs adversaires en sifflant un deuxième penalty encore moins flagrant que le premier. In fine, la Zambie est restée sur le quai et n’ira pas au Cameroun dans dix mois  car dans l’autre match du groupe le Zimbabwe  a validé son ticket en s’ imposant face au Botswana  (1-0). L’Algérie, elle, a porté son invincibilité  à 23 matches  est se rapproche du record africain (26 matches ) détenu par la Côte d’ivoire.

@Cheikh Mabele