Le Cameroun, champion d’Afrique sortant, disputera bel et bien la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019 prévue du 21 juillet au 18 juillet en Egypte. En effet, Le Tribunal arbitral du sport ( TAS ) a rejeté les appels de la Fédération comorienne de football (FFC) concernant la participation du Cameroun à la CAN. Il faut rappeler que  les Comores  avaient demandé l’exclusion des Lions Indomptables  après que leur pays s’était  vu retirer les droits d’organisation de la CAN pour laquelle ils étaient qualifiés en tant que pays organisateur. La FFC a fait valoir que la Confédération africaine de football(CAF) n’avait pas mis en œuvre ses propres règlements concernant les mesures à prendre. Mais le TAS n’a pas eu la même lecture du dossier: « Sur la base des preuves et des arguments présentés par les parties,  il  a été a conclu que les appels étaient irrecevables . La FFC n »avait aucun intérêt sportif concret. Car si  le Cameroun était  exclu, c’est le Malawi qui aurait été qualifié ». Une affaire classé juste à temps.

@2022mag.com