Les Mourabitounes se sont lourdement inclinés (4-1) face à des Aigles maliens efficaces et inspirés. Maigre consolation, ils auront sauvé l’honneur pour ce premier match en phase finale de CAN.

Et pourtant, tout avait bien commencé… Ce sont bien les Mourabitounes, pas du tout complexés par l’enjeu et le contexte – un premier match de CAN- qui se sont créé la première occasion, dès la 4e minute. Ismaël Diakité profitait d’une mésentente entre Diarra le gardien malien et Wagué pour poser une première banderille.

Le premier quart d’heure voyait la Mauritanie, solide au milieu et vigilante derrière, maîtriser globalement un adversaire remuant. Mais, à mesure que le match avançait dans le temps, le Mali se faisait plus pressant et plus dangereux. A la demi-heure de jeu, ce sont d’ailleurs les Aigles qui contrôlaient les débats. Marega se présentait seul face à Brahim et tentait une pichenette que le gardien mauritanien repoussait… du visage (34e) !

Cette première alerte n’était que le début d’une série d’offensives maliennes rondement menées. A la 37e, le capitaine Abdoulaye Diaby effectuait une montée rageuse et, non chargé, expédiait une frappe précise dans la lucarne de Brahim, sans réaction (1-0). Deux minutes plus tard, Djenepo avait l’occasion de doubler la mise mais Brahim sauvait cette fois au prix d’une belle parade.

Mali - Mauritanie , 4-1 ( photo cafonline.com )

Mali – Mauritanie , 4-1 ( photo cafonline.com )

Alors que les Mourabitounes espéraient regagner les vestiaires sur ce léger déficit, Brahim fauchait Lassana Coulibaly dans la surface. Moussa Marega, exécuteur des hautes œuvres, transformait sans ciller la sanction (2-0, 45e).

Au retour des vestiaires, les protégés du Français Corentin Martins étaient incapables de freiner les contres maliens. Sur l’un d’entre eux, Adama Traoré « Noss » enroulait du gauche un nouveau boulet de canon dans la lucarne de Souleymane Brahim (55e, 3-0).

Avec trois buts d’avance, le sélectionneur malien Magassouba décidait alors de faire sortir deux cadres (Djenepo et Noss). Mais le Mali ne se reposait pas sur cette avance de trois buts, au contraire ! Marega avait encore l’occasion de corser l’addition mais Brahim repoussait (68e). Quelques secondes plus tard, Wagué venait sauver un ballon sur sa ligne après une sortie ratée du gardien Diarra, décidément bien maladroit.

Les Aigles du Mali ont fondu sur les Mourabitounes (photo cafonline.com)

Les Aigles du Mali ont fondu sur les Mourabitounes (photo cafonline.com)

La Mauritanie profitait d’une faute dans la surface commise par le stoppeur Fofana sur Diakité pour sauver l’honneur sur penalty. C’est Hacen El-id qui inscrivait le premier but des Mourabitounes en phase finale de CAN (3-1, 72e).

Une minute plus tard, le Mali, piquée au vif, inscrivait un nouveau but, œuvre cette fois de l’autre Adama Traoré, sur une frappe dans la lucarne (4-1, 73e). Les Mourabitounes paraissaient cette fois totalement KO, sonnés par ce nouveau but. Le gardien Brahim, qui fauchait Marega alors qu’il filait au but, aurait dû être expulsé mais l’arbitre ne lui donnait qu’un avertissement (79e).

A l’arrivée, la Mauritanie n’aura pas pesé lourd défensivement face à un adversaire jeune, remuant et terriblement inspiré dans son jeu. La Tunisie, son prochain adversaire vendredi, est prévenue.

La formation mourabitoune devra maintenant effectuer quelques réglages pour ne pas connaître une nouvelle mésaventure face à l’Angola (2e j.) qu’elle a affrontée en phase éliminatoire, et qui l’avait dominée 4-1…

Les Mauritaniens se consoleront en se disant que leur équipe n’a jamais fermé le jeu et qu’elle a essayé de construire, par séquences. Mais l’Aigle malien était terriblement supérieur à Suez, lundi soir…

@Samir Farasha

La feuille de match

A Suez,

MALI – MAURITANIE 4-1 (2-0). Buts : Diaby (37e), Marega (45e, s.p.), Adama Traoré Noss (55e), Adama Traoré (73e) ; Hacen El-Id (72e, s.p.).

MALI : Diarra – H. Traoré, Fofana, Wagué, Koné – Diaby (Haïdara, 87e), L. Coulibaly, Samassékou, Djenepo (M. Doumbia, 61e) – Adama Traoré Noss (Adama Traoré, 61e), Marega. Entraîneur : Magassouba.

MAURITANIE : Brahim – Abou Demba (Diaw, 53e), B. Ndiaye, Abdoul Ba, Aly Abeid – Ib. Coulibaly (Bessam, 46e), Dellah Yaly, K. Camara (Gueye Palaye, 82e), Hacen El-Id – Diakité, Adama Ba. Entraîneur: Martins