Grosse satisfaction de cette soirée compliquée mais victorieuse à Blida, la prestation du latéral droit de Nice Youcef Atal, aligné à la place d’un Aïssa Mandi. Titularisé dans son couloir par Djamel Belmadi, l’ancien joueur du Paradou AC, qui évoluait la saison dernière à Courtrai (BEL) a réalisé une prestation de haut vol. Défensivement, il a rarement permis à Imorou ou Dossou de passer.

Doté d’une condition physique exceptionnelle, il a multiplié les courses et les aller-retour. Sur le plan offensif, il a souvent pris l’initiative. Décomplexé, on l’a vu porter le danger dans le camp des Ecureuils et il fut tout prêt de marquer à la suite d’une percée. S’apercevant qu’il n’était soutenu par personne, il a choisi d’entrer dans la surface avant de frapper au but. Une frappe détournée du pied par Fabien Farnolle et qui prenait la direction des filets.

On attend désormais de revoir ce joueur tout juste âgé de 22 ans, et qui incarne totalement le nouveau projet du sélectionneur algérien. Lancé en sélection l’an dernier par l’Espagnol Lucas Alcaraz, il a accumulé cinq sélections entre juin et octobre 2017. Mais il n’avait plus joué sous la direction de Rabah Madjer, qui a succédé à Alcaraz. 

@Samair Farasha