Après le Maroc, c’est la Tunisie qui décide de faire appel devant la Tribunal d’arbitrage du Sport de la menace d’exclusion des éliminatoires de la CAN 2017 par la Confédération africaine de football. Pour rappel, en plus d’une amende de 50 000 dollars américains, la CAF avait exigé des excuses de la part de la Fédération tunisienne qui avait mis en cause la partialité et l’absence d’éthique de certains de ses membres durant la CAN 2015 où l’équipe de Tunisie avait été éliminée en quart de finale à la suite d’une énorme faute d’arbitrage par la Guinée Equatoriale, pays organisateur.

@2022mag.com