Le deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017 débute vendredi avec le match Djibouti – Togo dans le groupe A. Les huit sélections arabes engagées entrent en jeu samedi et dimanche. Hasard du calendrier, elles seront toutes en déplacement. Le Maroc sera le premier à tirer face à Sao Tomé. Un match en principe à la portée des Lions de l’Atlas qui restent sur un succès acquis aux forceps devant la Libye à Marrakech (1-0). Dans un groupe F où la première place pourrait se jouer à la différence de buts, les hommes de Badou Zaki, même privés de l’excellent milieu de terrain de l’AS Monaco, Nabil Dirar, auront intérêt à soigner leur efficacité devant le but. Chose qui leur avait fait défaut face aux Libyens.

La Tunisie aura besoin de sa vigie Aymen Abdennour dans l'enfer de Monrovia

La Tunisie aura besoin de sa vigie Aymen Abdennour dans l’enfer de Monrovia

Dans le groupe F, la Tunisie fera le voyage de Monrovia en leader après avoir pulvérisé Djibouti (7-1), mais en gardant à l’esprit que le Liberia offrira une bien autre résistance. Ce match sera le premier que les « Lone Stars » disputeront sur leurs terres depuis l’apparition de l’épidémie Ebola il y a deux ans. En clair, les Aigles de Carthage, même privés de leur brillant attaquant Wahbi Khazri, devront s’imposer dans un stade en ébullition. Henry Kasperczak, le nouveau sélectionneur tunisien, l’a d’ailleurs rappelé à ses hommes lors du stage de préparation : « Nous allons affronter une équipe qui n’a pas joué chez elle depuis deux ans. Ses joueurs seront certainement très motivés. Ils sont très agressifs et je pense qu’il y aura beaucoup de duels. Nous aurons besoin de profiter de nos qualités, a-t-il confié, je me rappelle de notre match là bas, c’était difficile avec environ 40 ou 50 mille spectateurs et une ambiance spéciale ». Une équipe avertie…

Dans le groupe I, le Soudan disputera à Libreville un match qui comptera pour du beurre face au Gabon, pays organisateur et donc qualifié d’office. Le résultat de ce match n’entre pas en compte dans le classement du groupe. Mais l’événement de cette deuxième journée des éliminatoires est peut être à aller chercher  dans le groupe M, du côté de Nouakchott où la Mauritanie recevra l’Afrique du Sud pour la première fois de son histoire. Les Mourabitounes ont l’occasion face aux Bafana Bafana de mesurer l’étendue de leur progrès. En juin, ils avaient disputé à Yaoundé face au Cameroun (0-1) ce qu’ils peuvent considérer, sans exagération aucune, comme leur match référence sur la scène continentale. En battant ou en accrochant les Sud-africains samedi, les hommes de Corentin Martins feront un pas supplémentaire vers l’élite. Être en vie dans la course à la qualification à l’issue de ce match, sera déjà une première victoire pour le football mauritanien.

Mohamed Salah  et l'Egypte en reconquête

Mohamed Salah et l’Egypte en reconquête

Dimanche, ce sera au tour de deux grosses locomotives nord-africaines d’entrer dans la danse. Dans le groupe G, c’est une équipe d’Egypte frustrée d’avoir manqué les trois dernières phases finales de la CAN (2012, 2013, 2015) qui se déplacera à Ndjamena pour affronter le Tchad. Les Pharaons savent qu’ils n’ont pas le droit de se rater avant d’affronter le Nigeria l’autre favori du groupe lors de la troisième journée. Dans le groupe J, l’Algérie devrait s’imposer sans trembler face au Lesotho à Maseru. Même privée de quelques uns de ces cadres, en l’occurrence Sofiane Feghouli (Valence) et Nabil Bentaleb (Tottenham), la sélection dirigée par Christian Gourcuff dispose d’une marge de sécurité pour remporter les tois points. Si possible avec la manière. Histoire de respecter son statut de 19ème nation mondiale.

Enfin, il faudra suivre avec intérêt le comportement dans le groupe A de la courageuse de Libye qui arrive à conserver un très bon niveau en dépit de conditions de préparation difficiles, contrainte qu’elle est, en raison de la guerre civile qui ravage le pays, de recevoir de recevoir ses adversaires sur terrain neutre (Tunisie). Après leur défaite face au Maroc, la bande à Javier Clemente est d’ores et déjà condamnée à s’imposer face à la redoutable équipe du Cap Vert s’ils veulent continuer à rêver de phase finale.

 Le programme de la deuxième journée

 Vendredi 4 septembre 2015 :

Groupe A: Djibouti – Togo

 Samedi 5 septembre :

Groupe K: Namibie -Sénégal

Groupe D: Comores – Ouganda

Groupe K:Burundi – Niger

Groupe H: Rwanda – Ghana

Groupe F: Sao Tome e Principe – Maroc 1

Groupe E: Guinée Bissau – Congo

Groupe A: Liberia – Tunisie

Groupe D : Botswana – Burkina Faso

Groupe G:Tanzanie – Nigeria

Groupe C: Soudan du Sud – Guinée Equatoriale

Groupe J: Seychelles – Ethiopie

Groupe M: Mauritanie – Afrique du Sud

Groupe I: Gabon – Soudan

 Dimanche 6 septembre :

Groupe I : Sierra Leone – Côte d’Ivoire

Groupe B: Madagascar – Angola

Groupe B: Centrafrique – RD Congo

Groupe H: Maurice –

Groupe J: Lesotho – Algérie

Groupe L: Zimbabwe – Guinée

Groupe G:Tchad – Egypte

Groupe C: Bénin – Mali

Groupe M : Gambie – Cameroun

Groupe F: Libye – Cap-Vert

 

@2022mag.com