la Côte d’Ivoire et l’Algérie  sont les grandes équipes sorties dès le premier tour de la CAN 2017. les Eléphants étaient les champions en titre et l’Algérie était un prétendant à sa succession. Le sélectionneur des Éléphants, Michel Dussuyer, évoque cette élimination précoce des deux géants du continent:  C sont deux grandes équipes du football continental qui viennent de quitter la compétition, a confié le technicien français dans un entretien accordé au quotidien algérois Liberté,  je suppose que rares sont les personnes qui s’y attendaient. Mais je pense que les ingrédients de cet échec, on les trouve dans le premier match. Lorsqu’on aborde une Coupe d’Afrique des nations, il faut bien rentrer dans la compétition. Aussi bien l’Algérie que nous-mêmes, nous avons été accrochés par des équipes supposées plus petites. Les Marocains avaient besoin d’un point, alors que pour nous la victoire était impérative. Ça s’est joué sur un détail, un exploit individuel et nous voilà éliminés (…) L’Algérie faisait partie des favoris en puissance pour remporter cette CAN, mais elle est tombée. C’est sûr que j’ai été surpris ». Pour rappel si on ne sait pas encore si Michel Dussuyer va conserver les commandes de l »équipe nationale ivorienne, son homologue Georges Leekens a démissionné le soir même de l’élimination des Fennecs.

@2022mag;com