Revenu en sélection à 31 ans après une longue absence dûe à un parcours cahotique en club, notamment lorsqu’il évoluait a Marseille et à Rennes, le milieu de terrain du Bétis Séville (Liga Adelante), Foued Kadir, semble savourer la nouvelle chance qui lui est offerte par Christian Gourcuff.

Et s’il croit aux chances des Fennecs de briller en Guinée-Equatoriale, c’est parce qu’elle va pouvoir, selon lui, bénéficier notamment de l’expérience de la CAN 2013. “ D’abord,  a-t-il affirmé au quotidien Le Buteur, je crois que cette CAN ratée en Afrique du Sud nous a fait mal, mais c’était une bonne leçon d’humilité pour notre groupe. On arrivait tous pratiquement en novices et avec beaucoup d’ambitions pour cette Coupe d’Afrique. Après, cette désillusion nous a servi pour grandir et arracher une qualification au Mondial avec au bout une place au second tour historique. Il est clair qu’on arrive à présent avec une meilleure expérience. Ce groupe possède la particularité   d’avoir disputé au moins une CAN et une phase finale de Coupe du monde…”

Dans les colonnes du même site, le natif de Martigues rend hommage au nouveau sélectionneur qui a toujours gardé un oeil sur son parcours en Espagne.

 

@2022mag.com