C’est le lundi 9 mars à Dakar au Sénégal, au lendemain du coup d’envoi de la CAN U2O qu’organise le Sénégal, que le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, recevra le trophée du Panthéon de la gloire du sport africain. Ce titre, dans la catégorie dirigeant, récompense les acteurs ayant apporté une contribution décisive au développement du sport africain. A vrai dire, cette récompense devait lui être remise en 2014 à l’occasion de la Convention internationale du Sport en Afrique (CISA) organisée à Sal au Cap Vert. Une cérémonie à laquelle il n’a pas pu assister en raison d’un calendrier chargé. Elle n’a donc rien à voir avec “le sauvetage inextremis de l’organisation de la CAN 2015” par le dirigeant camerounais. Pour rappel, Hayatou dont la première élection à la tête de la CAF remonte à mars 1988 à Casablanca est pressenti pour être à nouveau candidat à sa propre réélection en 2017.Il sera alors âgé de 71 ans.

@2022mag.com