La reprise des principaux championnats européens – l’Allemagne et les Pays-bas faisant encore relâche -n’a pas permis une floraison de buts signés par des joueurs arabes.

Dans la Ligue 1 française, l’Algérien Ryad Boudebouz, non retenu par sa sélection- a sonné la révolte bastiaise contre l’ogre parisien. Son penalty transformé magistralement (32’) a lancé la mise à mort de l’ogre parisien.

A Lyon, le Franco-Algérien Nabil Fekir (49’) a conclu le large succès lyonnais face à Toulouse (3-0) et offert aux Gones la place de leader au détriment de Marseille. A l’arrivée, un but et une passe décisive pour le talentueux produit de l’OL.

Ce dernier, justement, a perdu à Montpelier en dépit du but du jeune Bilel Omrani (68’). Le premier de la carrière professionnelle du très jeune Franco-Algérien.

En Espagne, le Marocain Nordin Amrabat (60’)a permis à Malaga de sauver le point du match nul à domicile contre Villareal. Enfin, un autre Franco-Algérien, Yassine Tafer (69’) a inscrit le but qui a scellé la victoire de Saint-Gall (2-0) contre le FC Sion en Suisse.

A noter que de nombreux joueurs algériens et tunisiens et pas des moindres ont déjà rejoint leur sélection en début de semaine et n’on pas participé à la reprise avec leurs clubs respectifs.

 

@2022mag.com