Le Brésil, favori presque naturel de la Coupe du monde, a finalement quitté la compétition à l’issue d’une défaite  surprise face à la Belgique (1-2). Après une mi-temps quelconque ponctuée par deux coups de poignards  de la redouble attaque des Diables Rouges, le Brésil avait revêtu le bleu de chauffe pou revenir  au niveau de son adversaire  mais il a du faire avec un Thibaut Courtois en état de grâce malgré ses 26 tirs et les multiplies occasions franches.

Très déçu évidemment, le sélectionneur brésilien ne veut pas tirer des conclusions définitives ni parler de son propre avenir  mais il a tenu à rappeler  que la Belgique était une belle équipe : Je veux analyser le jeu. Je n’entrerai pas dans les individualités, c’est inhumain, a expliqué Tite  en conférence d e presse,  de l’autre côté, il y avait une équipe de qualité. Nous avons dominé une grande partie de la rencontre, nous nous sommes créé des opportunités. Mais la Belgique s’est montrée efficace en termes d’objectifs, pas en termes de performance. la Belgique a des joueurs de haut niveau. Courtois était en feu ce soir. Je n’aime pas parler de chance. Il y a un peu de hasard, mais je n’aime pas parler de chance. (…) La Belgique a été compétente et efficace. Nous avons eu les deux tiers du jeu en main, avec un jeu de haut niveau, mais la qualité était présente des deux côtés ».

 Toutefois le plus dur commence pour le coach brésilien est es 23 joueurs. Il devront faire face durant les semaines voire les mois à venir face aux critiques d’une presse brésilienne féreoce  et une opinion publique pas encore guérie du traumatisme  de l’humiliation  subie face à l’Allemagne lord de la demi-finale du Mondial 2014 disputé à domicile.

@2022mag.com