La bande à Stuart  Baxter  se souviendra jusqu’à la fin de ses jours de l’immense exploit accompli au Caire. Battre les Pharaons  sur leurs terres n’a est jamais une mince affaire et les Bafana Bafana l’ont fait avec méthode.

Et surtout ne leur dite pas que leur succès est un hold-up, d’autant que ce n’est pas vrai : « «Le mérite doit aller aux gars, raconte le milieu de terrain Bongani Zungu, nous avons montré du caractère ‚nous avons montré notre  faim‚ et nous avions   notre plan pour le gain de ce match. Parce que notre plan de jeu était de les empêcher de donner le ballon à Trezeguet et Salah. L’entraîneur nous a dit d’aller sur la pelouse et de nous amuser. Et à chaque combat ‚ à chaque tacle‚ à chaque fois que nous avions le ballon ‚j’ai eu l’impression que nous avions fait de notre mieux. Et je sens que nous méritions de gagner. Nous étions superbes. Des matches comme celui-ci, vous devez montrer votre  caractère. Vous devez montrer que vous avez le niveau ».

Le pensionnaire d’Amiens en Ligue 1 reconnait que l’expérience européenne l’a aidé :  » En ce qui me concerne, je me suis senti confiant. Je me sentais bien dans le match. J’ai joué à de tels matches dans des conditions hostiles en France. Et j’ai fait de mon mieux pour motiver les joueurs ». Désormais, il y aura un avant victoire face à l’Égypte et un après. Et même s’ils devaient être éliminés en quart ou en demie, les Sud-Africains auront marqué à tout jamais une Egypte qu’ils ont privé cruellement d’un Graal tant espéré.

@2022mag.com