Champion du  monde avec l’équipe de France en 2018, Nabil Fekir n’a pas réussi à s’offrir un palmarès après  huit saisons passéss sous les couleurs lyonnaises en raison notamment de la domination écrasante du Paris SG.  In fine, le cordon ombilical  a été coupé il y a une semaine  lorsque le milieu offensif a signé à la surprise générale pour le Betis Séville un club espagnol de milieu de tableau contre la somme de 20 millions d’euros.Le cordon a été coupé mais dans les règles de l’art comme on le fait souvent du côté de la capitale des Gaules.

Jean-Michel Aulas, Lyon, Paris SG,

Jean-Michel Aulas

C’est ce qui explique les messages émouvants échangés via Twitter  entre le Franco-Algérien et  Jean-Michel Aulas.  » C’est une page qui se tourne pour moi et une nouvelle histoire qui s’écrit, a  confié Nabil Fekir, c’est avec beaucoup d’émotion que je quitte l’Olympique Lyonnais, le club de la ville dans laquelle je suis né et qui m’a vu grandir ; mon club formateur. Je tenais à remercier l’ensemble des coachs, éducateurs, préparateurs physiques, kinés, personnel soignant, (employés) administratif(s)… Merci particulièrement au président Jean-Michel Aulas qui a su me mettre dans les meilleures dispositions et qui a toujours été là pour moi. Un mot spécial pour mes coéquipiers, mes camarades de jeu, car le football est avant tout un jeu : merci les frérots ! Je vous souhaite le meilleur pour la suite de votre carrière et dans vos vies. J’espère vous retrouver bientôt ».

La réponse du boss des Gones n’est pas mois émouvante : « Nous te souhaitons le meilleur Nabil pour le joueur exceptionnel, champion du monde en titre, pour l’homme très attachant, ta femme et tes enfants, ton frère Yacine parti avec toi, ton papa Mohamed toute la famille : que Dieu te protège surtout que tu sois heureux ».  Le Betis de Séville n’étant pas qualifié pour la Ligue des champions ni pour la Ligue Europa  d’ailleurs, Nabil Fekir n’a au aucune chance croiser la route de son club formateur en 2019-2020.