Revenu au Betis Séville après l’échec de son prêt de six mois au Columbus Crew en MLS, l’attaquant Amro Tarek ne sera pas retenu par le club andalou. Une séparation à l’amiable. Même s’il a souvent répété ces derniers mois qu’il ferait tout pour rester en Europe, le jeune Pharaon pourrait néanmoins revenir sur les bords du Nil, soit au Zamalek soit à l’ENPPI. Le quotidien espagnol AS insiste pour dire que le club, avec l‘accord de l’entraîneur Pepe Mel, pourrait alléger l’effectif en libérant d’autres joueurs qui n’ont pas convaincu et dont feraient partie l’attaquant international algérien Foued Kadir ou l’ancien joueur du Paris SG, Didier Digard.

@cheikhmabele.com