Souvenons-nous, avant de parapher son contrat de deux ans avec le Paris SG, l’attaquant international français Hatem Ben Arfa était à deux doigts de choisir le FC Séville, un club que venait de quitter Unai Emery, l’entraîneur qui ne le fait plus jouer à Paris depuis quatre matches. Une situation bien cocasse dont aimerait bien profiter le club andalou qui vient, via son entraîneur Jorge Sampaoli, de luis lancer une invitation sans équivoque « J’ai parlé avec Ben Arfa pour qu’il joue avec nous, a confié le coach argentin du FC Séville en conférence de presse, Il a choisi le PSG et je suis triste de sa situation. Je regrette qu’un joueur comme lui, avec ses capacités, ne joue pas » Avant de conseiller à un reporter qui revenait sur le sujet : « Dis-lui de m’appeler ».  Voilà une pierre lancé dans le jardin d’Emery dont l’équipe vient d’être sévèrement secouée à Toulouse (0-2) et une porte de sortie offerte au brillant milieu offensif si l’envie de claquer la porte lui vient en tête. Affaire à suivre.

@Cheikh Mabele