Alors que les conclusions complètes de l’audit de la Confédération africaine de football (CAF) effectué par le cabinet Pricewaterhouse Coopers (PwC), n’ont pas encore été officiellement rendues publiques, de premières indiscrétions ont été révélées notamment par la BBC Sports Selon le média anglais qui affirme avoir eu accès au document, la comptabilité de CAF est qualifiée par les enquêteurs comme « peu fiable et non fiable ».

Par ailleurs, quelque 35 des 40 paiements importants, totalisant 8,3 millions de dollars, son jugés «inhabituels» alors que l’institution. faîtière du football continental est considérée « en sous-effectif » avec une main-d’œuvre « surmenée » et « démotivée ». L’audit a également  mis en évidence des transactions totalisant plus de 20 millions de dollars (15,4 millions de livres sterling) qui ont «peu ou pas de pièces justificatives» ou ont été considérées comme «à risque plus élevé».

Enfin, selon le même rapport, la gestion est rendue compliquée par la tendance de la CAF « à effectuer la plupart de ses paiements en espèces ». Ces premiers éléments à charge, partie visible de l’iceberg, sont déjà inquiétants en attendant la publication du rapport complet et des suites juridiques à donner à ces manquements.

@2022mag.com