Né à Provins en Seine et Marne, le milieu de terrain marseillais Abdelaziz Barrada a été à l’évidence très touché par les attentats qui ont fait 132 morts et des centaines de blessés le 13 janvier dans la capitale française: “Je suis musulman et ça m’a fait très mal. Je suis né à Paris. Quand j’ai vu les images, c’était très dur. Mais il faut l’accepter et se dire que ces gens (les terroristes, Ndlr) ne devraient pas être sur cette terre”, a-t-il déclaré au micro de la radio espagnole Cadena Sur “Je ne les comprends pas, a ajouté le Lion de l’Atlas,ils font des choses qui ne devraient pas exister dans ce monde.Il faut les foutre en prison jusqu’à ce qu’ils y meurent. On ne peut pas pardonner et on ne pardonnera jamais”.Qui a dit que les footballeurs n’étaient que des enfants gâtés et sans engagement ?

@2022mag.com