Alors que la Chine s’apprête à organiser l’édition 2023  de la Coupe d’Asie des nations, la bataille s’annonce chaude pour  désigner le pays qui recevra l’événement continental en 2007. Ils sont cinq sur la ligne de départ : Iran, Ouzbékistan, Inde, Arabie Saoudite et Qatar. Les deux derniers cités semblent remplir les deux bonnes cases. D’abord, celle de l’infrastructure de  haut niveau disponible. Particulièrement le Qatar qui doit recevoir le monde du football en novembre -décembre 2022. Sur le plan sportif, l’Arabie Saoudite  a remporté trois fois l’Asian Cup (1984,1988,1996) seulement dépassée par le Japon vainqueur à quatre reprises. Par ailleurs, les Green Falcons détiennent le record es finales  disputées (6).  De son côté, le Qatar, qui  est le détenteur du titre depuis 2019, a  le mérite d’avoir abrité deux fois la compétition (1988 et 2011). Il faut rappeler que la date limite de remise des dossiers de candidatures est fixée au 18 décembre alors que l’on connaîtra l’heureux élu avant la fin du premier semestre 2021.

@2022mag.com

 

 

n