A défaut de lui promettre la lune, la Chine promettait un contrat en or à l »attaquant international italien Stefan El Shaarawy. En effet, Shanghai Shenhua  lui a proposé  un salaire  somptueux estimé à 16 millions d’euros par an. Mais, selon la chaine Sky Sport Italia, l’Italo-Egyptien a fini par décliner estimant sans doute qu’il est encre jeune (27 ans ) pour se consacrer à une Chinese Super League dont le niveau loin est bien éloigné  des standards  en vigueur dans le top 6 ou 7  des championnats européens.

De son côté, le quotidien spécialisé La Gazetta delà Sport avance que c’est le le club chinois, actuellement douzième du championnat, qui a freiné des deux mains parce que l’international transalpin avait posé des conditions inacceptables au sujet  du staff technique. D’autres encore en Italie pensent qu’El Shaarawy n’a jamais eu l’intention de quitte la capitale italienne  et que l’objectif de l’opération était de pousser le club a revoir sa rémunération à la hausse alors que son contrat arrive à échéance ile 30 juin  2020. Il pourrait rempiler si  l’AS Roma acceptait de lui assurer un revenu annuel quatre millions d’euros. À suivre.

@2022mag;com