Valorisé seulement à 60 millions à l’arrivée du propriétaire le fonds Qatar Sports Investment (QSI) en 2011, le Paris SG a vu  ce chiffre  multiplié par 14 soit 843 millions d’euros ce qui en fait le 10ème club le plus cher de la planète football. Mais le club parisien ne veut pas en rester à ce stade-là et compte multiplier  sa valeur par deux, soit 1,5 milliard d’euros,  à l’horizon 2020. C’est à dire dans trois ans seulement. ce qui devrait passer, entre autres par l’agrandissement (et peut être le rachat)  du Parc des Princes qui passerait d’une contenance de 47 000 à 60 000 places et aussi par la construction d’un centre d’entraînement ultra moderne en région parisienne dont le coût est estimé à 250 millions d’euros et qui pourrait être inauguré en 2020. Pour rappel, le classement de la valorisation des clubs est aujourd’hui dominé par les clubs espagnols,  Real Madrid (2,9 milliards d’euros) et  FC Barcelone (2,8 milliards d’euros) suivis du Bayern Munich (2,2 milliards d’euros et d’Arsenal (1,7 milliards d’euros). Manchester City, l’autre grand club européen détenu par un propriétaire arabe (en l’occurrence les Emirats arabes unis), arrive en sixième position avec 1, 6 milliards d’euros.

@2022mag.com