La 23e  édition de la Coupe des nations du Golfe a accouché d’une prometteuse demi-finale entre le Qatar, pays hôte, et l’Arabie Saoudite. Classés seulement deuxième du groupe A, les champions d’Asie en titre en donc hérité des Faucons Verts en quête d’une revanche après leur déconvenue face au même adversaire en janvier 2019 en Coupe d’Asie.

Hervé Renard

Hervé Renard

Arrivée l’été dernier à Riyad ,  Hervé Renard est ravi d’avoir à disputer ce choc régional : » C’est bien de faire face à une équipe solide championne d’Asie. Nous avons (aussi) une excellente équipe et de bons joueurs, s’est félicité le technicien français, je sais que le Qatar va bien et constitue une équipe compétente. Je félicite l’entraîneur-chef du Qatar, Felix Sanchez, pour son excellent travail. Je suis enthousiasmé par ce match car il se déroulera entre deux grandes équipes et dans un stade rempli de supporters. C’est le plaisir du football. Il est vrai que nos supporters seront moins nombreux, mais j’ai confiance en mon équipe. Ce sera un beau match et nous allons nous préparer pour cela, si nécessaire ».

L’ancien sélectionneur du Maroc sait cependant qu’un parfum particulier entoure ce derby qui mêle, sport, politique et diplomatie. L’ambiance sera caliente. Face aux Emitats arabes unis (4-2), les fans des  Grenats ont été décisifs. Ils  comptent bien l’être à nouveau jeudi soir au Abdullah bin Khalifa Stadium. .La deuxième demi-finale opposera l’Irak, victorieuse du groupe A, à Bahrein, deuxième du groupe B.

@2022mag.com