Le Royal Antwerp a créé la surprise du chef en remportant la Coupe de Belgique face au  Club de Bruges (1-0) . Le champion en titre espérait réaliser le doublé dans une saison  à nulle autre pareille mais il a dû déchanter face à un adversaire sans doute moins outillé sur le plan technique mais qui a fait preuve d’une grinta exceptionnelle.

Comme l’a souligné le Belgo-Thadien  du Royal  « C’est une grande joie pour le club et la ville, a confié Fares Haroun au sortir d’une soirée historique pour son club,   personne ne nous disait favoris, tout le monde nous donnait perdants, les médias, Bruges. On a montré qu’on était là, on s’est battu pour chaque mètre. On a eu les occasions les plus franches donc c’est amplement mérité pour nous. C’était le premier match de la saison donc c’était important d’être solide. Je veux dédier la victoire aux joueurs et à l’entraîneur qui ne sont plus là. La grinta, c’est la marque du club mais le coach a mis en place un super plan. On a réussi à les mettre en difficulté quasiment tout le match. Bruges était hautain tout le match, je n’ai pas apprécié ce qu’il s’est passé à la fin de la rencontre. Ils peuvent garder les bouteilles de Champagne  pour l’année prochaine ».

D’ailleurs, indirectement, l’entraîneur du Club de  Bruges a confirmé lia nonchalance  ( Fares parle de joueurs hautains ) de ses hommes : » Il nous a manqué l’envie, le jeu, l’agressivité », a confié Philippe Clément qui a perdu sa deuxième finale en trois ans,  le tempo de jeu n’y était pas non plus. Dès que nous perdions le ballon, c’était directement dangereux. La première période, c’était comme si j’avais une équipe composée de joueurs que je ne connaissais pas ».
@2022mag.com