En panne de résultats positifs depuis quelques semaines et coincé dans la deuxième partie du tableau, le Standard de Liège a dû  changer d’entraîneur en remplaçant le Français Philippe Montanier par Mbaye Leye. Le traitement de choc  a fonctionné puisque les Rouches ont renoué avec la victoire au  dominant Waasland-Beveren (3-1). Et l’homme de ce coup d’éclat est signé en partie par la belle prestation et le doublé de leur milieu offensif Selim Amallah. Sur un coup franc direct (31′) puis en conclusion d’un passe décisive délivrée par Siquet (66′).

Deux buts comme un clin d’oeil de bienvenue au nouveau boss technique : « C’est toujours un plaisir de marquer, surtout un doublé, a confié l’international marocain ( 4 sélections, 1 but) cela faisait longtemps que j’attendais cela. L’arrivée de Mbaye Leye est  changement significatif, une autre manière de travailler tout simplement. Il ne faut pas retirer tout ce que monsieur Montanier nous a appris. Nous avons beaucoup bossé le pressing cette semaine et cela a payé comme nous avons pu le voir aujourd’hui ».

Avant de faire le point sur sa situation personnelle et d’inciter tout le monde à rester mobilisé  : « J’ai été freiné par de petites blessures mais tout est ok pour le moment, a avancé le natif de Hautrage, c’est une nouvelle année, un nouveau départ. Nous voulions remporter ce premier match de 2021, c’est chose faite. Nous allons continuer sur cette lancée, mais il ne faut pas s’enflammer. Continuons de travailler… » Grâce à ce réveil; le Standard de Liège gagne deux places  et ensuite e trouve plus qu’à cinq points du podium.

@2022mag.com