Comme l’avait laissé entendre la Fédération algérienne de football il y a quelques semaines par la voie de son président Mohamed Raouraoua, la Ligue de football professionnel ( LFP )a confirmé le tour de vis à venir pour sanctionner les clubs qui “oublient” de payer leurs joueurs où le font avec du retard. Comment ? En prenant des mesures drastiques pouvant aller jusqu’à la rétrogradation: “ Nous allons appliquer la réglementation dans toute sa rigueur, celui qui refuse de réduire ses charges doit assumer ses responsabilités, je vous annonce dès maintenant que la saison prochaine, la LFP sera intransigeante avec les clubs en matière de règlement. Nous ne pouvons pas obliger les clubs de plafonner les salaires, ils doivent, a affirmé Mahfoud Kerbadj, par conséquent, s’assumer. Celui qui ne paye pas ses joueurs conformément aux nouvelles orientations sera sévèrement sanctionné par la Chambre des résolutions et litiges (CRL) de la FAF, de la défalcation de points jusqu’à la rétrogradation”. Simple coup de menton à usage médiatique   ou véritable prise de conscience des gestionnaires du football algérien ? Affaire à suivre.

@2022mag.com