En Algérie, le président de la Ligue de football professionnel (LFP),  Abdelkrim Medouar , s’est longuement exprimé dans les colonnes de l’agence de presse algérienne (APS) au sujet de la reprise des championnats, de Ligue 1 en particulier. Il a ainsi présente un scénario original pour la reprise au lendemain du déconfinement : « Nous traversons une situation exceptionnelle qui nécessite une concertation à tous les niveaux dans le cas où le championnat serait appelé à reprendre, a-t-il confié à l’agence officielle, j’invite le ministère de la Jeunesse et des Sports à discuter des mesures exceptionnelles, notamment sur le plan sanitaire, pour pouvoir reprendre la compétition dans les meilleures conditions. Avec notre modeste expérience sur le terrain en tant qu’ancien président de club et représentant des équipes professionnelles, nous allons essayer de donner notre point de vue sur la question ».

Pour le boss. de la Ligue, l’originalité du plan consiste à sauter la période de l’intersaison entre la compétition en cours et celle à venir (2020-2021). Explication: « On ne peut pas accorder aux clubs une période d’intersaison alors qu’ils sont en pleine inactivité. Je considère cette période de confinement comme étant une intersaison. Après la fin de l’actuelle saison nous allons ouvrir le mercato estival d’une durée de trois semaines, avant d’enchaîner directement avec la saison 2020-2021″. Le ministère de tutelle et la Fédération algérienne de football n’ont pas encore réagi à cette proposition qui tient la route.

@2022mag.com