Le football offre souvent de véritables retournements de situation dans la vie d’un club. C’est le cas pour la JS Kabylie. En effet, depuis l’arrivée de Kamel Mouassa à la barre technique en remplacement de Dominique Bijotat, le club qui redoutait la relégation pense désormais à une place sur le podium qui assurerai au minimum un billet pour la Coupe de la Confédération africaine. Pour cela, il a fallu quelques résultats positifs dont trois successifs contre des équipes algéroises. En l’occurrence le MC Alger (2-1), l’USM El Harrach ( 1-0) et le NA Hussein Dey (1-0).Ce regain d’ambition Mouassa l’a confirmé lors de sa dernière conférence de presse «Depuis que je suis venu, je n’ai pas cessé de positiver afin de stimuler mes joueurs. Dieu merci, l’équipe est sur la bonne voie, mais on doit continuer sur cette voie afin de tirer encore l’équipe vers le haut. J’ai toujours dit que la JSK est un grand club et sa place est en haut et non pas au bas du tableau. Les joueurs n’étaient pas contents des résultats obtenus, mais ils sont déterminés à finir la saison en force. Ils ont beaucoup à gagner en terminant le championnat sur le podium. On est sur une bonne dynamique, mais on doit rester sur cette voie». Le club kabyle est actuellement”.  A noter qu’à cinq journées de la fin du championnat, la JS Kabylie est classée sixième mais seulement à deux points du MO Béjaia ( un match en moins) . Par ailleurs,  les hommes du président Mohand Chérif Hannachi vont bénéficier d’un calendrier moins compliqué avec des matches contre trois équipes en difficulté dont deux sont quasiment condamnées (RC Arbaâ et ASM Oran) et termineront la saison en recevant  le MC Oran.

@2022mag.com