Eliminée dimanche soir par la Côte d’Ivoire en quart de finale de cette 30e édition de la Can (3-1), l’équipe nationale algérienne de football a regagné Alger lundi après midi en provenance de Malabo.

Interrogé par l’APS, l’agence de presse algérienne, le sélectionneur Christian Gourcuff a répété qu’il était « en Algérie pour un projet, c’est ma conception des choses. Je ne suis pas le genre d’entraîneurs qui démissionnent après un échec. Il faut aussi savoir gérer une déception ».

Les Fennecs ont été accueillis à l’aéroport par le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, ainsi que par d’autres dirigeants du sport algérien, comme le président de la Ligue du football professionnel et les membres du bureau fédéral de la Fédération (FAF).

 

@2022mag.com