La première journée du championnat d’Algérie de Ligue 1 n’a offert aucune surprise notable. Tous les présumés favoris se sont imposés plus ou moins difficilement. Le MC Alger a été le premier à frapper en ouverture de la compétition en allant gagner face à l’US Biskra (1-0). Il a été lilmité par son voisin et ennemi intime l’USM Alger. Les protégé du Belge Paul Put ont dû s’employer pour remporter le derby face au Paradou AC (2-1). Un promu avec beaucoup de répondant et qui n’est visiblement pas en Ligue 1 pour faire un séjour express. L’Entente de Sétif, championne en titre, n’a pas eu la vie facile e, recevant l‘USM El Harrach mais n’a pas raté la première marche qui va sans doute conditionner le reste de la saison. Les ambitions des Aigles Noirs sont colossales pour 2018. Une saison qui verra le grand club de ‘est du pays  ferrailler sur  trois fronts y compris et surtout en Ligue des Champions d’Afrique. Un trophée qu’ils veulent reconquérir. A l’ouest, le MC Oran a des ambitions plus mesurées.Après avoir connu une saison 2016-2017 médiocre, les Rouge et Blanc veulent leur part du gâteau en Ligue 1. Leur solide succès face à l‘USM Blida (3-0) est une bonne entame;, mais lil leur faudra confirmer en assurant un minimum de stabilité à leur staff technique. A noter les victoires encourageantes du CR Belouizdad d’Ivica Todorov face  à l‘USM Bel Abbès (2-0) et du CS Constantine devant le Nasr de Hussein Dey (3-1). Mauvaise pioche par contre pour la JS Kabylie accrochée  sur sa pelouse par la JS Saoura (1-1) Le spectre du cauchemar de la saison dernière resurgit

@ 2022mag.com