Le MC Oran restait sur une mauvaise série et une fragilité défensive inquiétante avec 20 buts encaissés en 10 journées.  Il vient de stopper la spirale de l’échec en battant sèchement le dauphin du championnat, le DRB Tadjennet (2-0). Un résultat qui devrait donner du répit à son entraîneur Jena-Michel Cavalli limogé puis réintègré en l’espace de 48 heures. Si le MCO respire, l’ES Sétif poursuit un yo yo désespérant pour ses fans. Les hommes de Kheireddine Madoui ont été dominés à domicile par une belle équipe de l’USM El Harrach (0-1, but de Bouguèche). Le champion en titre compte désormais 8 points de retard sur l’USM Alger qui possède deux matches en plus à disputer. Avec les Harrachis, le CR Belouizdad est l’autre équipe algéroise à faire une bonne affaire après son net succès devant l’ASM Oran (3-1). Le résultat sans doute le résultat de la confiance conservée par les dirigeants à leur coach Alain Michel. Une rareté dans une Ligue 1 qui a déjà vu sept techniciens virés après un tiers de compétition. A Constantine, justement, l’arrivée du nouvel entraîneur n’a pas provoqué le choc attendu, les Sanafirs ont dû se contenter d’un nul à domicile face à un promu, le RC Relizane (1-1). Une égalisation obtenue par Bezzaz dans le temps additionnel sur penalty! A noter la victoire du Mouloudia de Béjaia sevant le JS Saoura (2-1) et le réveil de la lanterne rouge le RC Arbaâ dominateur devant le Nasr de Hussein Dey (3-1). Le grand derby algérois USMAlger-MC Alger est reporté au 22 décembre en raison du déplacement des Usmistes à Lubumbashi pour disputer la finale retour de la Champions League.

@2022mag.com