Après plus de quatre mois d’un confinement, le football algérien ne voyait pas le bout du tunnel  jusqu’à ce que la Fédération  (FAF) décide d’affronter la réalité, de consulter les acteurs concernés et de siffler  la fin de la récréation. En l’occurence la fin du championnat de Ligue 1 sur la ligne de la 22e journée avec le sacre du CR Belouizdad et la désignation des clubs  qui seront engagés dans les compétitions continentales.

Au bout de ce long processus, l’historique club de la banlieue est d’Alger ne cache pas sa satisfaction de remporter le 7e titre national de son histoire et estime qu’il est amplement mérité en dépit de certaines contestations de la concurrence. « C’est un grand soulagement. Ce titre n’est pas venu par hasard puisque c’est un travail de longue haleine qui vient d’être récompensé,  a confié Taoufik Korichi, l’homme en charge du pôle sportif du club, l’ensemble de la famille belouizdadie a contribué à ce sacre à sa tête le groupe Madar et de son président-directeur général Amara Charefedine ainsi que les supporters et les joueurs. Je remercie tous ceux qui ont participé à cette consécration. Nous avons été leader depuis la première journée et nous avons maintenu cette domination jusqu’à la 22e journée ».

Selon Korichi, le club avait aimé une issue plus classique, mais la  situation est exceptionnelle et elle ne  doit pas pour autant  minorer le mérite du nouveau champion:  » Pour nous, la solution était de poursuivre la saison et finir les matches, mais cela n’a pas pu se faire. Les pouvoirs publics ont décidé de fermer toutes les infrastructures en raison de la propagation du virus..En tout cas, je ne vois pas une autre équipe qui aurait pu gagner le titre.” Le dirigeant des Rouge et Blanc  a également confié  que le club prépare désormais la prochaine saison en affinant son recrutement qui doit tenir compte de la participation très attendue à la Ligue des champions. La dernière participation à cette compétition remonte a 2002 et a été sanctionnée par une élimination dès le prier tour par les Sénégalais de la Jeanne d’Arc de Dakar ( 1-1, 0-1).

@2022mag.com