Les supporters ont demandé la tête de l’entraîneur Artur Jorge, ils l’ont eu. Le Portugais a été remplacé par Meziane Ighil mais le Mouloudia d’Alger patauge toujours dans une incorrigible irrégularité.Lors du match avancé de la dixième journée contre le RC Arbaâ disputé dans le temple du 5 juillet, les Mouloudéens sont passés du rêve au cauchemar. Après avoir mené 3 à 0 jusqu’à la 75ème minute grâce à des buts inscrits par Abid 521’), Karaoui (56’) et Hachoud (66’), les Vert et Rouge ouvrirent les vannes derrière ce dont en profita la lanterne rouge qui n’en espérait pas temps. Le RC Arbaâ frappa trois fois en 15 minutes par Yettou (73’), Gisselain (83’) et Mahsas (90’). Ce semi-échec arrive aprè la défaite dans le derby face au Nasr de Hussein Dey (1-2)  et n’ arrange pas  les relations entre l’équipe et ses bouillants supporters. Quant à l’entraîneur mouloudéen, il n’a pas été tendre avec certains de ses joueurs en déclarant sèchement : “ il y a des joueurs qui n’ont pas le niveau pour jouer dans ce club ».  Tout en précisant qu’il a identifié le mal principal dont souffre son groupe : « Comme je l’ai déjà dit, le point faible de l’équipe depuis que je l’ai prise en main, se situe au niveau physique. La preuve, en deuxième période comme face au NAHD, on a flanché sur ce plan. J’avoue qu’un grand chantier m’attend, mais il faut du temps pour remettre de l’ordre dans l’équipe ». L’ancien défenseur international algérien attend avec impatience la trêve internationale de novembre pour requinquer son effectif.

@2022mag.com