Derrière l’ USM Alger, vainqueur en milieu de semaine du MO Béjaia (1-0) et quasi championne, les présumées grosses locomotives ne sont plus dans la course. C’est un promu, le DRB Tadjenanet auteur d’un excellent match nul en déplacement face à la JS Kabylie (1-1) monte sur le podium a égalité de points avec le dauphin le CR Belouizdad battu par le CS Constantine (1-2). Le succès des Sanafirs confirme le renouveau des hommes de Didier Gomes da Rosa, désormais bien calés au milieu du tableau. La 21ème journée a globalement été marquée par le réveil des mal classés. A l’image du RC Arbaâ, quasiment condamné mais vainqueur de l’ASM Oran (2-1), du NA Hussein Dey auteur d’un net succès devant l’USM.Blida (2-0) et du RC Relizane qui a ramené un point de son déplacement à Oran face à un MCO (1-1) qui restait pourtant sur une bonne série. Si l’USM Alger s’est envolée en tête du championnat depuis longtemps et que le RC Arbaâ, qui compte dix points de retard sur le premier non relègable semble condamné à la Ligue 2, tout reste possible pour les autres pensionnaires. Comme la saison dernière. Entre le deuxième, Belouizdad (32 pts) et l’USM Blida, il n’ y a que 9 points d’écart. Et il reste journées à disputer.

@2022mag.com