Alors que le championnat d’ Algérie de Ligue 1 n’est pas encore bouclé, le mercato  officieux semble être lancé et les prix explosent. Ce qui inquiète les autorités du football algérien, à l’image de cette déclaration du président de la Ligue de football professionnel : « Je suis vraiment étonné de constater que les présidents des clubs engagent des batailles autour de joueurs d’un niveau moyen pour les recruter à coup de sommes faramineuses, a confié Mahfoud Kerbadj au micro de la radio nationale, au moment où la situation financière de ces clubs laisse à désirer. Pourtant, tout le monde a constaté que le niveau du championnat de Ligue 1 cette saison a été en dessous de la moyenne, ce qui ne justifie par les grosses sommes dépensées en matière de recrutement”. En dehors d’établir un constat amer, la LFP sait pertinemment qu’elle n’a pas, pour le moment, de vrais leviers pour empêcher la surenchère.

 @2022mag.com