Après le match agréable entre l’Algérie et la Tunisie (1-1) offert au nombreux public du stade de Radès, les commentaires étaient très attendus sur le comportement des Fennecs considérés comme faisant partie des grands favoris de la CAN 2015. Étonnamment, le sélectionneur de la Tunisie, Georges Leekens, s’est montré plus élogieux pour son adversaire du soir, alors que Christian Gourcuff a préféré pointer les dysfonctionnements de son équipe.” On a joué une très bonne équipe d’Algérie qui a bien sûr maîtrisé le ballon notamment durant la première demi-heure du match, a déclaré le technicien belge avant de rendre hommage aux visiteurs: “On sait très bien maintenant pourquoi ils se sont qualifiés au second tour de la Coupe du monde.»

De son côté, l’impassible Christian Gourcuff a préféré avertir son groupe : “C’est sûr que je sors avec quelques enseignements de ce match. J’aurais certaines remarques à faire aux joueurs, notamment au sujet de leur concentration souvent approximative, a tranché le Breton, on a vu que chaque perte de balle pouvait être préjudiciable pour nous. Dommage d’avoir joué en infériorité, car à 11 contre 11, on aurait eu plus de repères et de certitudes.”Avant d’avertir son groupe: “On a commis aujourd’hui des erreurs qu’on ne devra surtout pas refaire dans huit jours à la CAN.”. il est vrai qu’avec le fait de jeu exagérément sanctionné par l’arbitre marocain, l’équipe d’Algérie s’est retrouvée dans un contexte compliqué qui pourrait se répéter dans le cadre d’une compétition officielle.

@2022mag.com